Formation

7e FORUM DE PARTAGE AVEC LES MEDIASL’ARTP dresse le bilan des 10 ans de régulation

En partenariat avec la CJRS et l’URAC, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a lancé, ce mardi 16 janvier à Saly, le 7e forum de partage et d’échange avec les professionnels des médias. Le forum de cette année a été placé sous le thème : Bilan d’une décennie de régulation des communications électroniques, des postes et des perspectives à l’horizon 2035.

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) fait le bilan d’une décennie de travail à l’occasion de son 7e forum d’échanges avec les acteurs des médias, organisé en partenariat avec la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal et l’Union des radios et associations communautaires. Dans ce cadre, une quarantaine de journalistes ont été réunis pour les sensibiliser non seulement sur les réalisations mais aussi sur les perspectives du secteur.

Face aux professionnels de l’information, les services de Abdou Karim Sall sont largement revenus sur les grands projets mis en œuvre ces 10 dernières années. Parmi ces projets, il y a le déploiement du 3 et du 4 G, le rowming national, le portage des lignes téléphoniques, les services a valeur ajoutée… L’ARTP a surtout dévoilé ses 10 grandes priorités pour l’année 2024 :
1/ Le Dégroupage de la boucle locale ;

2/ La Certification à la norme ISO 27001 pour la sécurité des systèmes d’information ;

3/ La Réalisation d’une enquête nationale sur l’accès et les usages des TIC et calcul d’un indice des prix des services de communications électroniques ;

4/ L’Opérationnalisation du projet pilote de la Radio Numérique Terrestre ;

5/ Le Renforcement de l’espace économique des nouveaux acteurs (MVNO, FAI, FSVA, agrégateurs SVA, etc…) ;

6/ L’Évaluation des cahiers des charges des opérateurs postaux ;

7/ La Promotion des innovations liées à Internet (IPV6, IoT et IA, etc.)

8 / L’Opérationnalisation des centres régionaux de contrôle des fréquences ;

9/ La Gestion du nom de domaine « .sn » ;

10/ Le Renforcement de l’encadrement juridique de l’utilisation d’internet.

Remerciant chaleureusement le directeur général de la structure pour son accompagnement à la CJRS, le président Migui Marame Ndiaye a réitéré l’importance de la formation pour renforcer la qualité dans le traitement de l’information. Ce forum organisé chaque année avec l’ARTP constitue selon lui un bel exemple. « En plus de nous faire découvrir le domaine de la régulation numérique, c’est le bilan de 10 années de régulation qui sont passés à la loupe avec les professionnels des médias. Je pense que c’est extrêmement important pour nous les professionnels qui sommes appelés à parler de ces enjeux”.

En ce contexte marqué par la préparation de la prochaine élection présidentielle, le président de la CJRS invite les confrères à s’armer davantage de professionnalisme et à lutter contre la désinformation. Dans ce cadre, un important programme a été déployé par la Convention, avec ses partenaires dont me CNRA et Reporters sans frontières, sur toute l’étendue du territoire national. Un programme qui tourne essentiellement autour de la formation et de la dotation des reporters en gilets de presse.
Dans le même sillage, Président Migui a sollicité l’ARTP pour accompagner son projet de bulletin de la Présidentielle dont l’objet sera principalement de lutter contre la désinformation et les discours de haine. « Nous souhaiterions que l’ARTP nous aide à accompagner les reporters avec des kits (clés USB, modem portatifs, tablettes, entre autres), dans le but de leur faciliter leurs efforts sur le terrain », plaide le président de la CJRS qui justifie cette requête par me fait que les reporters bougent beaucoup dans cette période et ont besoin d’équipements adaptés pour mieux jouer leur partition.

KYA BASSENE

Leave A Comment

Your Comment
All comments are held for moderation.